Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine, 1990-2018

La synthèse ainsi que les rapports complets concernant les tumeurs solides et les hémopathies malignes, publiés le 2 juillet 2019 et téléchargeables sur le site de Santé publique France, présentent l’analyse de l’évolution de l’incidence des cancers (nouveaux cas) et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 (soit sur une durée de près de 30 années). Ce travail est le fruit d’un partenariat entre le réseau français des Registres du cancer Francim, le service de biostatistique-bioinformatique des Hospices civils de Lyon (HCL), Santé publique France et l’Institut national du cancer (INCa). Il repose sur les données collectées auprès de nombreuses sources permettant ainsi aux registres d’atteindre l’exhaustivité indispensable à l’estimation de ces indicateurs. Une nouvelle méthodologie, s'appuyant désormais sur les seules données des registres et utilisant des modèles statistiques plus performants, permet pour la 1ère fois d'estimer l'incidence de 74 localisations de cancer (27 tumeurs solides et 24 entités d'hémopathies malignes) et de restituer des tendances selon l'âge. La mortalité, quant à elle, est disponible pour 19 tumeurs solides et pour les lymphomes malins non hodgkiniens dans leur ensemble.

La synthèse des résultats préliminaires du rapport a été publiée le 4 février 2019. Elle concernait cinq localisations prioritaires (prostate, sein, colorectal, col de l’utérus et poumon) et présentait les principaux résultats de l’analyse des tendances nationales d’incidence des hémopathies malignes.