Statut pondéral, activité physique, pratique sportive dans les Pays de la Loire. Baromètre de Santé publique France 2017

Date de publication :

Télécharger cette fiche

Situation en France

Les situations de surpoids et d’obésité sont particulièrement fréquentes. En 2017, elles concernent au total 42 % des Ligériens âgés de 18 à 75 ans : 11 % sont obèses et 31 % sont en surpoids (hors obésité). Ces taux sont en outre vraisemblablement sous-estimés car ils sont établis à partir des déclarations des enquêtés concernant leur poids et leur taille, et non à partir de données mesurées.
Le taux déclaré de l’obésité dans la population ligérienne tend comme en France à augmenter depuis 2005.Il reste toutefois en 2017 inférieur à la moyenne nationale (11 % vs 13,5 %).
Par contre, le taux du surpoids (hors obésité), après avoir connu une tendance à la hausse, semble se stabiliser dans la région comme en France, et reste proche de la moyenne nationale.
Le surpoids et l’obésité deviennent plus fréquents avec l’âge. En 2017, parmi les 18-34 ans, 31 % sont en surpoids : 7 % obèses et 24 % en surpoids (hors obésité). Ces prévalences sont 1,5 à 2 fois plus élevées parmi les 55-75 ans atteignant respectivement 52 %, 14 %, 39 %.
L’obésité semble toucher de façon équivalente les deux sexes, mais le surpoids (hors obésité) est plus fréquent chez les hommes (38 % vs 24 % chez les femmes).
Le statut pondéral est très fortement lié au milieu social. Comme au plan national, le taux d’obésité dans la région est plus élevé parmi les groupes sociaux les moins favorisés. Il est notamment deux fois plus important chez les personnes ayant un niveau de diplôme inférieur au baccalauréat (15 %) par rapport à celles ayant un niveau supérieur (7 %).
Ces inégalités tendent même à se creuser. Une hausse significative de l’obésité (déclarée) est observée entre 2014 et 2017 parmi les populations les moins favorisées socialement, ainsi que parmi les habitants des communes rurales.
Le manque d’activité physique constitue l’un des déterminants majeurs du surpoids et de l’obésité. En 2017, 38 % des Ligériens, âgés entre 18 et 75 ans, déclarent pratiquer régulièrement (« tous les jours ou presque ») une activité physique pendant au moins trente minutes d’affilée, dans le cadre de leur travail, de leurs déplacements ou de leurs loisirs. Comme en France, cette proportion est en hausse dans la région (33 % en 2014). Elle reste en 2017 proche de la moyenne nationale (37 %).
Comme en France, les hommes, les personnes en activité professionnelle ainsi que les personnes appartenant aux groupes sociaux les moins favorisés déclarent pratiquer plus souvent une activité physique régulière.
Enfin, si plus de 40 % des Ligériens de 18-75 ans déclarent pratiquer du sport plus d’une fois par semaine, 25 % disent ne jamais en pratiquer. Comme en France, la marche à pied/randonnée est le premier sport pratiqué dans la région.

Quid

Auteur
ORS Pays de la Loire
Financement
Agence régionale de santé Pays de la Loire
Citation suggérée
ORS Pays de la Loire. (2019). Statut pondéral, activité physique, pratique sportive dans les Pays de la Loire. Résultats du Baromètre de Santé publique France 2017. #1, 12 p.

L’ORS Pays de la Loire autorise l’utilisation et la reproduction des résultats de cette étude sous réserve de la mention des sources des données utilisées et de leur analyse par l’ORS.
ORS Pays de la Loire • Tél. 02 51 86 05 60 • accueil@orspaysdelaloire.com