Le vieillissement de la population entraîne une hausse des dépenses de santé liées aux affections de longue durée

Le vieillissement de la population entraîne une hausse des dépenses de santé liées aux affections de longue durée

De 2011 à 2016, les dépenses présentées au remboursement des personnes bénéficiant du dispositif des affections de longue durée (ALD) augmentent de 3,8 % par an en moyenne, selon cette étude de la Drees. La croissance de la population et son vieillissement y contribuent à hauteur de 2,1 points. Le cumul d’affections de longue durée induit, lui, une hausse de 0,6 point par an.

En savoir plus sur https://drees.solidarites-sante.gouv.fr